Les déficiences
Les tests
 
En France et en Europe
Dans le monde
Quelques dates
 
Introduction
Les procès d'Arthur Pape
Article de ASEM 2003
Article de ASEM 2005
 
Glossaire
Livre d'or
Contacts
Liens


 
 

Les normes aéronautiques de vision des couleurs en France et en Europe

La réglementation est désormais européenne

Les normes d'aptitude médicale du personnel naviguant sont définies dans l'annexe 4 (Part-MED) du réglement UE N° 1178/2011 de la Commission Européenne du 3 novembre 2011 publié sur le site de l'Agence Européenne de la Sécurité aérienne (EASA).

Vous pouvez trouver l'intégralité de ce réglement sur le site de l' EASA.  (Accès direct au document)


1. Texte réglementaire

Voici le paragraphe concernant la vision des couleurs :

MED.B.075 Perception des couleurs

a) Le demandeur doit démontrer sa capacité à percevoir facilement les couleurs dont la reconnaissance est nécessaire à l’exercice en toute sécurité de ses tâches.

b) Examen

   1) Le demandeur doit réussir le test d’Ishihara pour la délivrance initiale d’un certificat médical.

   2) En cas d’échec au test d’Ishihara, le demandeur se soumet à des tests plus approfondis de perception des couleurs permettant de déterminer s’il a une vision sûre des couleurs.

c) Dans le cas d’un certificat médical de classe 1, le demandeur doit avoir une perception normale des couleurs ou avoir une vision sûre des couleurs. Le demandeur qui échoue aux tests plus approfondis de perception des couleurs est déclaré inapte. Le demandeur d’un certificat médical de classe 1 est renvoyé à l’autorité de délivrance des licences.

d) Dans le cas d’un certificat médical de classe 2, si le demandeur n’a pas une perception satisfaisante des couleurs, ses privilèges de vol sont limités aux prestations de jour uniquement.


2. En résumé pour les pilotes professionels

Un daltonien qui souhaite être pilote professionnel doit réussir un test approfondi de perception des couleurs.

Les tests acceptés sont décrits dans l'AMC (voir ci-dessous)

En France, c'est le test de la lanterne de Beyne qui est utilisé dans les centres aéromédicaux.



3. En résumé pour les pilotes privés

La réglementation européenne permet à tous les daltoniens (peu importe leur niveau de daltonisme) de voler comme pilote privé, de jour.

Un pilote privé daltonien qui souhaite voler de nuit doit réussir un test approfondi de perception des couleurs (comme pour les pilotes professionnels)



3. Les "Acceptable Means of Compliance" (AMC)

L'EASA décrit dans un document complémentaire (téléchargeable ici) le détail des tests de perception des couleurs utilisés :

Voici le contenu de l'AMC1 concernant la vision des couleurs. Ce texte s'applique aux certificats médicaux de classe 1 (pilotes professionnels).
Le cas des certificats médicaux de classe 2 (pilotes privés) est traité dans l'AMC2, mais est identique.

AMC1 MED B.075 Perception des couleurs

(a) Lors d’une prorogation, la perception des couleurs doit être testée sur indication clinique.

(b) Le test d’Ishihara (édition 24 planches) est considéré comme réussi si les 15 premières

planches, présentées dans un ordre aléatoire, sont identifiées sans erreur.

(c) Les demandeurs qui échouent au test d’Ishihara doivent être examinés au moyen :

   (1) soit du test de l’anomaloscope (Nagel ou équivalent). Ce test est considéré comme réussi si l’ajustement des couleurs est trichromatique et si la zone d’égalité est égale ou inférieure à 4 unités d’échelle ;

   (2) soit du test de la lanterne réalisé au moyen d’une lanterne Spectrolux, une lampe de Beynes ou une lanterne de Holmes-Wright. Ce test est considéré comme réussi si le demandeur effectue sans erreur un test avec les lanternes acceptées.




http://www.pilote-daltonien.com